La recherche des canards perdus : Dans le cadre de la tournée « Au fil du Tarn », en partenariat avec la Scène Nationale d’Albi.

Saison culturelle
le 15 Janvier
17:00
Salle des fêtes
Public 10€
Réduit 7€

Une nouvelle conférence détournée, plus sérieuse qu’il y parait, nous entraine à la recherche de canards largués dans les eaux glacées de l’arctique pour étudier les courants marins… Aucun d’entre eux n’a jamais été retrouvé… L’enquête scientifique commence alors et explore TOUTES les hypothèses….

Une conférence décalée où l’objectivité scientifique glisse peu à peu vers une réalité sérieusement drôle.

En septembre 2008, la Nasa lâche 90 canards jaunes en plastique dans un glacier du Groenland pour mesurer la vitesse du réchauffement climatique. Attendus quelques semaines plus tard dans la baie de Disco, les canards ne réapparaissent jamais. Où sont passés les canards ? Sont-ils encore prisonniers du glacier ?  Sont-ils déjà sortis ? Et si on retrouvait un canard à des milliers de kilomètres plus au sud ? Au large de Terre-Neuve ? Le long des côtes québécoises ? Devant la statue de la liberté ? Dans le golfe du Mexique ? Ou plus au nord ? Prisonniers de la banquise ? Au large de Thulé ? Sur les côtes russes de l’océan glacial arctique ? Les canards ne détiennent-ils pas la clé des bouleversements du monde ?

Ce mystère de canards polaires est le point de départ d’un drôle de spectacle du metteur en scène Frédéric Ferrer. Une véritable conférence, avec son « expert », venu exposer le résultat de ses longs mois de quête. Sur un écran vidéo, les hypothèses défilent avec une rigueur scientifique. Sauf que leur objet s’avère
de plus en plus insensé : Y a-t-il bouchon de canards en plastique sous la calotte glaciaire ? Ou ébats de palmipèdes sur un lac souterrain ? Sont-ils coincés dans un Iceberg ? Ou secrètement détenus par les Inuits, otages de leur anti-américanisme ? Suspens… Aux spectateurs d’en découvrir le dénouement, drôle et mélancolique à la fois.

Retourner en haut de la page